Licence Professionnelle Conception de Solutions Décisionnelles (CSD)

  • Licence professionnelle
  • BAC +3
  • IUT Vannes
  • Vannes
  • Métiers de l'informatique : systèmes d'information et gestion de données
  • Conception de Solutions Décisionnelles (CSD)

Présentation

Objectifs

Former des spécialistes de l’informatique décisionnelle (« business intelligence »)

L’informatique décisionnelle, c’est l’ensemble des concepts, des méthodes et des technologies permettant de traiter et de présenter les données d’une entreprise à des fins d’analyse et de décision. Aujourd’hui, les entreprises produisent et stockent d’énormes quantités de données. Ces données sont capitales pour l’entreprise car elles constituent un extraordinaire gisement d’informations sur ses activités et son positionnement dans le contexte économique, à condition de correctement les exploiter.

L’informatique décisionnelle permet l’organisation de ces données ainsi que ­­l’extraction et la restitution des informations pertinentes. Elle permet aux décideurs (généralement les responsables de services) d’accéder facilement et de manière synthétique (tableaux de bord) aux informations nécessaires au suivi et à l’analyse de leurs activités afin de les aider à prendre les meilleures décisions.

 

Donner aux diplômés la double compétence informatique – informatique décisionnelle

Les cours s’articulent autour de deux grands axes :

  • L’informatique décisionnelle (conception et mise en place des systèmes d’information décisionnels, alimentation des entrepôts de données, restitution des informations, modélisation multidimensionnelle, outils et plateformes décisionnels)
  • L’informatique générale (bases de données, technologies web, programmation).

 A cela s’ajoute une formation à la gestion de projet et une mise en pratique à travers un projet par groupe.

 

Offrir aux étudiants la possibilité de suivre la formation en alternance

La formation est proposée en alternance (contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation). Elle accueille également des non-alternants (en formation initiale ou en formation continue).

Savoir-faire et compétences

Les diplômés sont capables de concevoir et de mettre en place des systèmes d’information décisionnels. Ils savent analyser le besoin client et en déduire l’architecture de données répondant au mieux à la demande ainsi que les meilleurs indicateurs à produire afin de satisfaire le besoin de pilotage exprimé. Ils sont capables de réaliser les programmes d’alimentation des entrepôts de données et de mettre en œuvre le ­reporting (tableaux de bords).

Le travail de l’informaticien décisionnel nécessite une bonne connaissance des concepts et plate-formes décisionnels mais aussi des compétences en programmation, en bases de données et en technologies Web.

Compétences développées :

  • Concevoir, développer et intégrer des applications décisionnelles
  • Construire et gérer des entrepôts de données et des bases de données relationnelles
  • Utiliser les outils et plateformes décisionnels majeurs du marché pour : le stockage des données, l’alimentation des entrepôts de données, la restitution des informations sous forme de tableaux de bord
  • Concevoir, développer et intégrer des solutions informatiques
  • Comprendre les enjeux stratégiques de l’entreprise.

Contenu de la formation

Les cours dispensés sont organisés autour de 2 axes principaux : l’informatique générale et l’informatique décisionnelle, ce qui confère aux diplômés CSD une double compétence.

50 % des cours sont assurés par des professionnels.

Des enseignements de mise à niveau sont proposés en tout début d’année en fonction des profils des étudiants.

Durant l’année les étudiants ont la possibilité de passer le C2I, la certification SAS et le TOEIC.

Stages

Projet tutoré (120 heures)

Spécification, conception, réalisation et livraison d’un entrepôt de données et d’un tableau de bord d’entreprise. Le module inclut un cours de Gestion de projets. Le maître d’ouvrage est un professionnel du domaine.

 

Stage/Périodes en entreprise

Les étudiants non-alternants effectuent un stage de 16 semaines à partir de fin mars. Les soutenances ont lieu début juillet. Les stages proposés sont majoritairement des stages de pré-embauche.

Les alternants alternent des périodes d’un mois entre l’entreprise et l’IUT au premier semestre puis sont en immersion quasi-totale en entreprise au second semestre (sur l’année, 35 semaines en entreprise et 17 à l’IUT).

 

Taux de réussite

99%

Modalités de formation

  • Formation en alternance
  • Formation initiale
  • Formation continue diplômante

Programme

Organisation de la formation

Admission

Condition d'accès

Formation initiale

L’accès est possible aux étudiants t­itulaires :

  •  D’un DUT STID
  •  D’un DUT ou d’un BTS dans le domaine de l’Informatique
  •  D’une L2 ou L3 scientifique ou d’un autre diplôme ayant une part significative d’informatique.

La connaissance d’un langage de programmation et d’un SGBD relationnel (langage SQL) est un pré-requis obligatoire.

 

Formation continue

L’accès est possible aux salariés et aux demandeurs d’emploi ayant une expérience ­significative dans le domaine de l’informatique.

 

Alternance

Cette licence peut être suivie en alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation). Elle accueille également des non-alternants.

Débouchés et métiers visés

Insertion professionnelle

Données OIP décembre 2018 (sur diplômés de 2015) :

  • 100% d’insertion professionnelle à 30 mois
  • Temps médian de recherche du premier emploi : 0 mois
  • 100% d’emplois en CDI
  • 63% des emplois obtenus en Pays-de-Loire et en Bretagne.
  • Revenu médian net mensuel de 1877 euros

    La répartition des diplômés selon le secteur d’activités professionnelles qui les emploie est la suivante (données OIP) :
  • Informatique (conception et développement) : 50%
  • Informatique (service aux entreprises) : 20%
  • Informatique (maintenance, gestion des parcs) : 10%
  • Banques et organismes financiers : 10%
  • Industrie chimique, pharmaceutique et cosmétique : 10%.

Métiers visés

Les métiers exercés par les diplômés :

  • Consultant décisionnel
  • Analyste programmeur décisionnel
  • Analyste programmeur
  • Concepteur / développeur de tableaux de bord
  • Concepteur / développeur de bases de données
  • Concepteur / développeur d’entrepôts de données