Marion en stage sur le Queen Mary II

Marion en stage sur le Queen Mary IIMarion en Licence Sciences de Gestion, a réalisé son stage comme community manager au sein de la société "Profil grand Large" et a vécu la folle aventure "The Bridge 2017". Elle a embarqué sur Le Queen Mary II, direction New York.

Quelle est votre parcours de formation ?

J'ai obtenu un bac STMG, puis un DUT technique de commercialisation à l'IUT de Saint-Brieuc. Actuellement je suis en 3ème année de licence sciences de gestion option marketing / vente à l'UBS au sein de la Faculté de Droit, des Sciences Économiques et de Gestion à Vannes.

Comment s'est déroulée votre année à l'UBS ?

Une ambiance très sympathique, des effectifs réduits, j'ai apprécié cette année de formation. Dans le cadre de mon projet tuteuré Clic and Win, j'ai travaillé avec la Fondation.

Comment avez-vous trouvé votre stage ?

J'ai reçu une offre via le site de l'université. C'est Stéphane Taupin, de Futuragora, qui a fait le lien entre les besoins de Damien Grimond, directeur Profil Grand Large, et la formation en Sciences de Gestion en envoyant cette offre de stage atypique.

Comment s'est déroulé concrètement votre stage ?

En tant que community manager, j'avais en charge la gestion des différents réseaux sociaux et aussi la création de quelques supports visuels avant la course. Nous étions une équipe de 2. L'organisation au début un peu compliquée s'est simplifiée. Jérémy s'occupait principalement de la page Facebook et moi je gérais le compte Twitter et Instagram avec les "story". Il fallait tout coordonner et publier sur tous les supports des informations variées, j'ai ressenti du stress et de la pression et au fur et à mesure de l’imminence du départ. Mon stage s'est déroulé d'avril à juillet 2017. Après 2 mois au siège de l'entreprise "Profil grand Large"  à Vannes, j'ai passé 1 semaine à Nantes pour suivre la coupe du monde de Basket, puis 1 semaine sur le Queen Mary 2, et enfin 1 semaine à New York pour l'arrivée des skippers.

Comment s’organisait votre travail à bord ?

Sur le bateau, mes missions s'orientaient principalement autour du suivi des activités du club des 100 (conférences, ateliers), de la vie à bord, la course avec l'organisation des "directs avec les skippers". Si le contenu vidéos et photos nous étaient fournis, j'ai pu publier le 1er Facebook live de l’arrivée à New-York.

Quels ont été vos résultats en terme d'audience ?

La page facebook comptait 6.000 j'aime début avril à mon arrivée, 10.000 à la mi-juin et 20.000 le 10 juillet. Sur Twitter 250 messages ont été postés. Quant à Instagram, il a été comptabilisé 100 j'aime en moyenne publication. Le nombre de vues sur le Facebook live a totalisé 200.00 vues et 400.000 personnes atteintes.

Quel est votre retour sur expérience ?

J'ai vécu une aventure très intense et unique je pense. J'ai ainsi pu développer ma capacité d'adaptation : au direct live (pas de programmation des publications possible sur le bateau), au décalage horaire avec la France, et aux contraintes techniques (la connexion WIFI en pleine mer pouvant être plus lente). Cette expérience a néanmoins conforté mon choix de travailler dans événementiel, je souhaite ainsi poursuivre mes études en master marketing vente à l'UBS à la rentrée 2017.

Qu'est ce que Bridg'up ?

C'est une communauté d'une vingtaine d'étudiants accompagnée par Stéphane. Celui-ci avait en charge de coordonner ce groupe de jeunes et de les accompagner dans la rédaction d'un rapport d'étonnement sur l'entreprise de demain. Bridg'up permettait aux jeunes stagiaires de rencontrer des chefs d'entreprises et d'autres personnalités comme le capitaine du paquebot et de les interviewer.

Pouvez-vous nous parler de ce concept "du monde demain" ?

C'est un nouveau concept d'événement dans lequel s'inscrit the Bridge et qui a pour vocation d'anticiper les transformations. C'est autour de 4 thèmes phares (les NTIC, l'écologie, la géopolitique et la connaissance de soi et des autres), que le Club des 100 a embarqué pour construire l'entreprise de demain.

Le mot de la fin

Aventure hors du temps, le trajet sur le bateau m'a semblé irréel, je croyais être dans un énorme hôtel flottant. J'ai pu travailler en toute autonomie tout en étant coachée par le directeur de la communication de l'association "The Bridge 2017".

Plus d'infos sur The Bridge

Conçu et imaginé comme un pont fraternel entre deux pays séparés par un océan mais unis par des liens indéfectibles, The Bridge 2017 a fait la part belle au jazz et au basket, témoins d'un siècle de coopération et d'échanges culturels.
Cet évènement France-USA a été parrainé par le basketteur emblématique Tony Parker, témoin de la fraternité et de l'amitié unissant les deux pays.