Master Conseil et Médiation en Milieu Educatif (CPE)

  • Master
  • BAC +5
  • Faculté Lettres, Langues, Sciences Humaines & Sociales
  • Lorient
  • Conseil et Médiation en Milieu Educatif (CPE)
  • Conseil et Médiation en Milieu Educatif (CPE)

Présentation

Objectifs

L'objectif de la formation est l'acquisition de compétences nécessaires à l'organisation, la coordination et la médiation au sein d'établissements scolaires et/ou éducatifs auprès d'un public jeune ou adolescent.

Ce master offre une sérieuse préparation au métier de Conseiller Principal d'Education (CPE) d'établissement d'enseignement ou de formation relevant du ministre de l'éducation nationale.

Quel est le rôle du conseiller en médiation en milieu éducatif ?
Dans toute structure éducative (établissement scolaire, structure d'accueil enfance, centre de protection infantile, établissement éducatif médicalisé, centre d'adaptation ou de réinsertion...) se côtoient et interagissent différents acteurs : une équipe de professionnels en charge des programmes éducatifs (enseignants, formateurs, animateurs...), un public jeune (enfants, adolescents, groupe spécifique mono-marqué...), une administration et direction en charge de l'établissement et de ses objectifs, des familles parfois investies dans le bien-être et suivi de leur enfant, parfois en difficultés, des intervenants et partenaires (du secteur psycho-social, médical, de l'orientation ...).

La mission indispensable du conseiller se situe à l'interface de ces acteurs faisant appel à des responsabilités réparties en 3 groupes : responsabilités de fonctionnement, responsabilités de coordination notamment avec l'équipe de professionnels, responsabilité éducative et socio-éducative. Ces responsabilités doivent s'exercer tant au niveau collectif au sein de l'établissement qu'an niveau individuel (auprès de chaque enfant).

Ce master aborde donc l'ensemble de ces aspects du métier sous l'aspect théorique et scientifique mais aussi opérationnel. Il s'inscrit dans une perspective d'accompagnement des évolutions sociétales (diversité accrues des publics, désengagement de la mission d'autorité au sein de certaines familles...) et de la prise en compte de l'enfant en tant qu'individu à part entière (responsabilisation, gestion de crise, individualisation de la prise en charge...).

Savoir-faire et compétences

D'un aspect théorique, le conseil et la médiation en milieu éducatif requiert de nombreuses compétences tant conceptuelles (analyser, comprendre, agir de manière systémique), que techniques (méthodes, processus, procédures, techniques) qu'également humaines (dans les relations intra et interpersonnelles et plus spécifiquement envers le public jeune/adolescent).

Il est vain de dresser une liste exhaustive des compétences nécessaires à l'exercice du métier, mais il convient de mettre en avant: une compétence en droit et psychologie de l'enfant/adolescent, une capacité d'écoute couplée à la gestion de crise et une compétence à organiser un service.


Ces compétences, et cela constitue une spécificité de la formation, relèvent :

  • Du champ des sciences humaines : histoire (histoire de l'éducation et de la société, sciences de l'éducation...), philosophie (finalité de l'éducation, citoyenneté...), sociologie (diversité sociale et culturelle, notion de violence, d'échec...), psychologie du jeune
  • Du champ des sciences juridiques et de gestion : notion fondamentales de droit (initiation au droit), notion de responsabilité, droit de l'enfant, connaissance des organisations, initiation au management d'un service,
  • Du champ des sciences et technologies : sciences de la communication, informatique appliquées, droit des nouvelles technologies,
  • Du champ des sciences de l'éducation : gestion de projet socio-éducatifs, animation socio-culturelle, maîtrise des objectifs éducatifs (dont gestion de l'échec, orientation...).

 

Concernant la professionnalisation de la formation elle se traduit par: des enseignements spécialisés (gestion de projet, étude de cas) et des stages en situation ; Ces stages (un par année) sont l'occasion de s'impliquer dans l'action d'un établissement mais aussi de découvrir les partenaires locaux et institutionnels du chef d'établissement).

Pour les candidats en fonction ou en exercice, la nature et l'organisation de ces stages seront adaptées de façon individuelle.

Contenu de la formation

La formation est proposée à distance, avec 6 sessions de 2 ou 3 jours en présentiel. Ceci permet aux candidats une organisation individuelle entre la préparation au diplôme et l'exercice de leur activité professionnelle (les temps de formation sont adaptés), l'équipe pédagogique répond aux objectifs de la formation; elle est en effet constituée à parts égales d'universitaires afin de transmettre les savoirs indispensables et de « personnels » d'encadrement ou de direction (proviseurs, principaux, inspecteurs, CPE, recteur...) afin d'adapter les compétences au champ professionnel.

Un suivi individualisé est proposé à chaque candidat, aussi bien pour les apprentissages, que les pratiques professionnelles ou les conseils de réussite.

 

Possibilité de préparer et passer le diplôme du C2I2E.

Modalités de formation

  • Formation à distance

Admission

Condition d'accès

Le nombre de places est limité.

Ce master s'adresse à un public de salariés ayant un niveau licence (L3), ou équivalent,  intervenant dans les secteurs :

  • De la formation et la direction d'établissements scolaires et/ou éducatifs
  • De la formation (enseignants ou formateurs du secteur public ou du secteur privé)
  • De l'encadrement de structures parascolaires, éducatives ou médicales
  • Du management de structures ou d'organisations ou de services territoriaux, ou privés


Ce diplôme est également accessible par la Validation des Acquis de l'Expérience et peut faire l'objet de validations partielles.

Le niveau requis à la candidature est le niveau Bac+3, (licence ou équivalent). La formation est sélective et chaque dossier sera étudié par une commission adhoc.
Possibilité de préparer et passer le diplôme du C2I2E.

 

Cette formation n'est pas ouverte aux étudiants en formation initiale

L'inscription est réservée aux personnes inscrites sur un régime de formation permanente ou continue :

  • Vous êtes stagiaire de formation permanente sans financement : le coût total restant à votre charge pour l'année universitaire 2015/2016 est de 261.10 euros de droits d'inscription, auxquels s'ajoutent 695 euros de frais d'enseignement à distance,
  • Vous êtes stagiaire de formation continue avec financement : le coût est variable en fonction de votre situation.  Le coût total vous sera communiqué  par le Service de la Formation Continue.

 
En cas de financement potentiel, il convient de prendre contact avec le Service de Formation Continue.

Les stagiaires de formation permanente ou continue validant leur année de formation en deux ans (M1 ou M2) s'acquitteront uniquement, pour leur deuxième année d'inscription, des droits d'inscription (soit, pour 2015/2016, 261.10 €).

Un paiement échelonné des frais d'enseignement à distance peut être accordé sur demande.

Débouchés et métiers visés

Métiers visés

  • Conseiller principal d'éducation (CPE) de l'Education Nationale (fiche métier K1202)
  • Responsable d'encadrement technique en milieu professionnel (fiche métier K1203)
  • Conseiller, responsable en intervention socio-éducative (fiche métier K1207)
  • Responsable/coordinateur d'assistance auprès d'enfants (fiche métier K1303)
  • Coordinateur de structure d'aide scolaire

D'autres débouchés peuvent être accessibles, ceci en fonction de l'expérience professionnelle déjà acquise par chaque candidat (par exemple adjoint de direction de centre aéré si certifications adhoc).